Bélier

le signe zodiacal du belier

 

Le bélier est le premier signe du zodiaque. Le soleil traverse ce signe du +/- 21 mars au 20 avril (cela dépend des années, bissextile ou non…). C’est un signe actif ou masculin. C’est un signe cardinal. Il a pour élément le feu il est chaud et sec. Il a pour maitre Mars

Analogie avec l’animal 

C’est un leader né. Si quelqu’un ose contester son autorité, il ne fait ni une ni deux, il fonce sur lui, le charge avec ses cornes. C’est lui le chef. Il est celui qui passe devant le troupeau.

 

Quelques petites annotations sur le bélier

Les principales qualités du bélier sont le dynamisme, l’audace, le courage, la spontanéité, l’ambition (et il fera tout pour réaliser ses buts), l’action, la passion, l’optimisme, l’initiative. Mais aussi l’enthousiasme, l’entreprise, la confiance en soi, la générosité, l’indépendance, le commandement, la vitalité, la joie de vivre, l’initiation, la combativité, la fougue, l’esprit de compétition, le fair-play…

Les principaux défauts du bélier sont l’imprudence (il vous dira que le risque était calculé…). Mais aussi l’impatience (5 secondes c’est parfois long), la jalousie (parfois à l’extrême, il est vite suspicieux), l’agressivité (trop d’énergie négative amène parfois à l’agressivité, même verbale).On peut parler de précipitation, le manque de persévérance (sauf dans de très rares occasions), l’impulsivité (les décisions prises sur un coup de tête), la naïveté…

Ce signe du feu a du tempérament et a un caractère bien entier, un côté rebelle qui ne passe pas inaperçu. Il ne se laisse pas faire, il est impulsif et même parfois colérique, il est prêt à se « battre  » pour ses idées.

Le bélier sait réagir très vite, car il n’a peur de rien.  Il lui arrive souvent de foncer et de réfléchir après. Son instinct lui dit d’agir.

Il a ce qu’on appelle un goût pour le risque. (Quitte à se faire prendre après, mais au moins il aura essayé). Mais attention il déteste l’échec, mais si il en est la cause, il l’assumera (sinon il trouvera un bouc émissaire). Le bon côté du bélier est qu’il se relève direct et repart aussi vite vers un nouveau challenge.

Quand il veut quelque chose, il ne va pas passer par des détours, il va droit au but.

Ses dictons préférés seront « ça passe ou ça casse « , » on ne saura pas tant qu’on n’aura pas essayé »

Le bélier a beaucoup de mal à s’associer, car il aime à savoir que c’est lui le patron (ou alors il a la possibilité de casser cette association très vite ou que ce dernier soit éjectable dans la minute…).

Quand un bélier ne va pas bien, il est recommandé de lui « foutre la paix » sinon s’attendre à des représailles.

Le bélier va dépenser beaucoup d’énergie au début de, au commencement de, au lancement de …

Le bélier déteste être malade, il considère ça comme une perte de temps (il a bien trop de choses à faire pour se permettre d’être alité plusieurs jours). Et surtout il ne veut que personne ne lui vienne en aide (pas même un médecin, du moins s’il peut s’en passer). Il veut prouver qu’il est capable de se sortir de cette situation par lui même.

Son destin est de commander et non pas à obéir (surtout à des ordres idiots).

Il aime être le ou la personne la plus élevée dans son secteur (ex. : le chef dans une cuisine, le chef de la comptabilité, le maire d’un village, le chef carrossier dans un garage…). Il a beaucoup de mal à devoir travailler avec un supérieur direct près de lui, qui lui explique comment il doit travailler.  Cela peut passer pendant un temps si ce supérieur est un bon chef compétent (encore mieux, si c’est lui aussi un bélier). Mais il cherchera à pouvoir diriger sa propre section si c’est possible). S’il ne peut diriger, il se débrouillera pour être libre de ses actions.

 Si votre supérieur hiérarchique est un bélier

N’allez jamais le contredire ou mettre en doute ses dires devant d’autres personnes. Sa réaction sera violente et sans appel. Il considérera que vous contestez ouvertement son leadership. Et pour ce natif du bélier, il n’y a rien de pire à lui faire.

Le bélier étant un meneur né, il sera très souvent un bon manager (il est très à l’aise dans ce rôle et le remplit à merveille).

Si vous avez fait une énorme bêtise, il vous est fortement recommandé d’aller lui dire. Et non pas attendre que ce soit lui qui le découvre, dans ce cas sa réaction sera pire. Et après de vous mettre à l’abri, il risque fortement de rentrer dans une colère (même courte), il va tirer sur tout ce qui bouge. Ce ne sera pas le moment de rire ou de faire une remarque, sinon vous risquez bien d’en prendre pour votre grade.

En tant que supérieur, il écoute votre avis avant de prendre une décision, mais décide seul. Une fois sa décision prise, elle devient irrévocable et pas la peine d’espérer qu’il revienne dessus. En général une fois que le bélier a pris sa décision, il la met à exécution dans la minute qui suit.

Si vous désirez lui parler, privilégiez le tête à tête, soyez bref et allez droit au but, évitez tous les chichis. Essayez de lui présenter votre projet comme un défi (il adore relever les défis). Une fois la bombe lâchée, laissez le seul réfléchir…

 

Si votre amoureux est bélier

Si vous l’intéressez, il vous le fera comprendre avec des messages très clairs. Il prend assez facilement les premières initiatives et aime prendre les choses en main.

Il est avide d’attentions, il adore qu’on s’occupe de lui, qu’on lui envoie des petits messages.

Si vous sentez qu’il va trop vite, essayez de lui faire comprendre en douceur, sinon il pourrait mal le prendre et se vexer. N’oubliez pas qu’il aime les défis (faut-il encore qu’ils soient intéressants), jouez avec lui.

Le bélier préférera l’action au long discours (il déteste l’inaction), alors au lieu de lui expliquez ce que vous voulez. Faites-le avec lui, il comprendra beaucoup mieux.

Si votre partenaire bélier vous dit  » il faut qu’on parle », avec son caractère de cochon autant vous dire que cela va être votre fête. Et sachez qu’en général une dispute avec un bélier est rarement pour trouver une solution aux problèmes. Mais plutôt un moyen de faire ressentir ce qu’on pense, exprimer ses rancœurs.

En public il sera peu affectueux, mais saura se rattraper dans l’intimité. Il aime autant donner que recevoir, il déteste les relations à sens unique.

Autant il estime qu’il a droit à un ou deux dérapages dans sa vie, autant il ne tolérera aucune erreur de la part de son conjoint.

Le bélier a un problème avec les mots  » fin  » ou « divorce « … Il les ressent comme un véritable échec, il fera tout pour que ce ne soit pas possible. Si l’un doit rompre, c’est lui.

Sa vie sexuelle

Le bélier aime le sexe et c’est quand et où il en a envie. Et quand il a envie c’est maintenant et peu importe l’endroit. Le confort n’est absolument pas une priorité.

Pendant cet acte d’amour, il vous donnera tout ce qu’il a. Et vous aurez « juste » à le suivre.

Dans une relation physique ou sexuelle, on le dit très fougueux…Parfois il se déchaine…

Et une fois fini, il se sent mieux plus léger et repart avec le sourire. Mais il ne sera pas le seul à repartir avec le sourire, il a sa fierté.

La fidélité du bélier (je parle ici sur une relation qui dure toute une vie) n’est pas la plus exemplaire que l’on connaisse (il existe des exceptions !!!). En général les dérapages sexuels sont de courte durée et ne mettent que très rarement le mariage en danger. S’il est pris, c’est une autre histoire… Mais je veux dire par là qu’il recherche parfois des expériences extraconjugales. Mais il ne cherche pas un nouveau mari ou une nouvelle épouse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *